Portrait 3×3 : Vincent Fauché

Dans le monde du sport et du basket 3×3, les trajectoires peuvent prendre des chemins inattendus comme le démontre l’itinéraire de Vincent Fauché.

Vincent Fauché en stage de préparation au CREPS de Voiron

Son passage du 5×5 au 3×3

Ancien joueur en espoir, il a surpris beaucoup en quittant la N1 pour la N2, cherchant un retour aux sources, tant familial que sportif, à Loon Plage. « C’était un choix de plaisir, de proximité avec ma famille, » confie-t-il. Loin de se décourager, il a vu dans ce passage un moyen de se réinventer, retrouvant une joie de jouer dans une ambiance familiale qui lui est chère. « Je voulais être heureux de jouer au basket, ».

Sa décision, loin d’être un frein, s’est avérée être un tremplin. Après trois ans, son équipe est montée en National 1, et il a embrassé une nouvelle aventure dans le monde du 3×3 « C’est une opportunité incroyable de voyager et de jouer, » dit-il, conscient de la chance qu’il a de vivre de sa passion. Ce format, plus court et intense, a exigé de lui une adaptation rapide. « C’est un jeu très différent, où l’on développe ses compétences individuelles pour renforcer l’équipe, » explique-t-il. Le passage du 5×5 au 3×3 n’a pas été qu’un changement de règles, mais aussi un changement de vie. Les tournois à l’étranger, l’entraînement individuel, tout cela a constitué un défi passionnant pour lui.

Un joueurs aux fortes valeurs

L’attachement à ses racines nordistes a joué un rôle majeur dans son parcours. « Nous sommes connus pour ne jamais rien lâcher, » affirme-t-il avec fierté. Cette mentalité de combattant, alliée à une approche chaleureuse et conviviale, l’a aidé à s’intégrer et à exceller dans le milieu compétitif du basket.

Son regard se tourne désormais vers l’avenir avec ambition. Participant à des tournois internationaux avec la team Paris et visant une qualification pour les Jeux Olympiques. Son inspiration, il la trouve chez son oncle, Daniel Fauché, médaillé olympique en aviron. « Il m’a appris que rien n’est impossible avec du travail et de la persévérance ». C’est cette philosophie qui l’a guidé dans les moments clés de sa carrière, comme lors de son arrivée à Limoges en 2013, le début de l’aventure 3×3 en 2022, et un stage décisif avec l’équipe de France en 2021.

Dans ce portrait, se dessine l’image d’un sportif déterminé, enraciné dans ses valeurs familiales et régionales, et animé par un esprit de conquête qui dépasse les frontières du terrain de basket. Un exemple de résilience et d’adaptabilité, prouvant qu’il est possible de se réinventer tout en restant fidèle à soi-même.

Pour continuer à suivre l’actus du 3×3 cliquez ici !