Les Pôles Espoirs, dérogation pour s’entraîner et bosser

Les Pôles Espoirs, dérogation pour s’entraîner et bosser

Filière d’accès vers le haut-niveau, les Pôles Espoirs font partie des statuts dérogatoires, autorisant les jeunes basketteurs et basketteuses scolarisés en Collège à s’entraîner, … même si évidemment les compétitions sont interrompues.

En cette fin d’après-midi, les jeunes polistes basket de Limoges étaient en étude, au Lycée Renoir (nos photos). Ce double projet, scolaire et sportif, est la clé de la réussite. Thierry Roses (CTS) et Alan Brun (CTF) encadrent le Pôle Espoirs Limoges. Jean-Luc Bugeaud et Jean-Paul Robert sont les deux élus de proximité de la Ligue.

Que cette pandémie soit maîtrisée pour permettre à tous les sportifs de retrouver le chemin des parquets ! En attendant, les Pôles Espoirs, ça bosse !

Le Pôle Espoirs Limoges s’inscrit dans la filière officielle d’accès au haut-niveau pour l’élite des 13-15 ans dans le cadre du Parcours de Performance Fédérale (PPF). Thierry Roses, professeur de sport, conseiller technique régional (CTR), fonctionnaire d’Etat, coordonne le Pôle. Alan Brun, conseiller technique fédéral (CTF) diplômé d’État en Basket-Ball, salarié de la Ligue Nouvelle-Aquitaine, accompagne le CTS.

5 novembre 2011

Laisser un commentaire